Détecter les Nuts au Texas Holdem

 

L'une des premières compétences que vous devez acquérir pour jouer au Texas Holdem, c'est celle de savoir lire les cartes qui se trouvent sur la table et de déterminer quelle peut être la meilleure main possible, connue sous le nom de "nuts". Pour des joueurs qui jouent depuis pas mal de temps, c'est une chose qu'ils font automatiquement et constamment. Mais pour les nouveaux joueurs, c'est un aspect qu'ils négligent souvent ou ne font pas correctement. C'est pourtant quelque chose de basique que tous les joueurs devraient connaître et une fois que vous savez comment faire, c'est très simple. Pour la suite de cette discussion, nous partirons du principe que vous connaissez le classement des différentes mains de poker. Si vous ne vous en souvenez pas, allez vite l'apprendre parce que vous n'irez pas bien loin sans cette information!

Avant d'entrer dans les détails, je vais mettre quelques petites choses au point, qui sont souvent négligées par les débutants :

Tout d'abord, la meilleure main possible va en général changer au fur et à mesure que les cartes seront révélées. Ce qui est le nuts a un moment donné ne le sera pas nécessairement lors du tirage de la prochaine carte. Assurez-vous de toujours recalculer le nuts après chaque nouvelle information. Mieux encore, une fois que vous vous sentez en confiance pour déterminer quelle est la meilleure main, essayez de passer à l'étape suivante et de penser aux cartes qui pourraient arriver et de quelle façon cela risque d'affecter le nuts actuel. Mais nous en reparlerons plus tard.

Ensuite, ne partez pas toujours du principe qu'un joueur a le nuts. Vous êtes juste en train de déterminer ce que cette meilleure main possible peut être afin de mettre un peu de perspective dans votre façon de jouer. Mais cela ne signifie pas qu'un joueur a cette main. Plus il reste des joueurs dans la main, plus il y a des chances que quelqu'un ait le nuts... mais vous ne pouvez pas partir du principe que tous les flops dans lesquels il y a deux 2 vous mettent en compétition avec un carré. Connaître le nuts vous permet juste de savoir à quoi vous attendre.

Troisièmement, vous devez réaliser qu'il est possible que le nuts soit détenu par plusieurs personnes en même temps. S'il y a 4 Dames sur la table, toute personne qui a un As a le nuts... ou si cet As est sur la table, alors tout le monde a le nuts. Ce n'est pas parce que vous avez le nuts que personne ne peut vous égaler.

Quatrièmement, au Hold'em, une fois que les 5 cartes sont sur la table, le nuts sera toujours d'au moins trois Dames ou mieux. Si vous avez déterminé ce qui, à votre avis est la meilleure main possible et que ce n'est pas trois Dames ou mieux, alors regardez à nouveau parce que vous avez dû rater quelque chose.

Enfin, n'oubliez jamais de prendre vos cartes du trou en considération lorsque vous calculez le nuts. Si vous avez une carte spécifique qu'il serait nécessaire d'avoir pour obtenir le nuts, il est évident qu'il n'est pas possible d'obtenir cette main. Par exemple, si vous détenez le Roi et le 7 de pique, lorsque le 5, le 6 et le 8 de pique sont sur la table, la quinte flush ressemblera au nut pour tout le monde, mais vous saurez qu'il n'est pas possible de l'avoir puisque vous avez le 7 en main... Le nuts sera alors un flush à l'as.

Bon, passons à ce qui suit. Au Hold'em, comme vous le savez sans doute, chaque joueur reçoit deux cartes face cachée au début de la main. A ce moment là, le nuts est facile à déterminer : deux As dans la poche. Tout joueur qui détient ces deux cartes est en position du nuts actuel. Si vous jouez depuis assez longtemps, il vous sera même sûrement déjà arrivé de jouer dans une main dans laquelle deux joueurs avaient deux As dans la poche au même moment, ce qui fait que les deux ont le nuts. Toute personne qui détient autre chose que deux As dans la poche devra savoir qu'il est possible (même si c'est peu probable) que quelqu'un ait une meilleure main de départ que la sienne.

Une fois que les cartes commencent à arriver sur la table, cela devient légèrement plus compliqué. Habituellement, la meilleure chose à faire est de mentalement passer en revue la liste du classement des mains, en commençant par le flush royal. Il y a cependant quelques raccourcis que les gens utilisent pour éliminer certains types de mains. Ceux qui sont les plus faciles à garder en tête et qui vous seront le plus utile au début sont simples:

Vérifiez s'il y a une paire, un brelan ou un carré sur la table. S'il n'y a rien de tout cela sur la table, vous pouvez éliminer le carré et le full. S'il n'y a pas au moins une paire sur la table, ces mains ne peuvent pas être le nuts.

Vérifiez s'il y a trois cartes au moins de la même couleur. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez éliminer toutes les quintes flushes et les flushes. Sans trois cartes de la même couleur sur la table, ces mains ne peuvent pas être le nuts.

Si vous avez éliminé les quintes flushes, les carrés, les brelans et les flushes, il ne vous reste que deux types de mains qui pourraient faire le nuts : les quintes et les sets (si vous n'avez jamais vu ce terme auparavant, le "set" n'est qu'une autre expression utilisée pour le brelan).

Vérifiez si une quinte est possible. Les quintes sont parfois difficiles à repérer car la même carte peut parfois être utilisée pour faire plusieurs quintes. Lorsque vous vérifiez si une quinte est possible comme nuts, assurez-vous d'avoir trouvé la meilleure possible. La meilleure méthode pour cela est souvent de regarder les trois cartes les plus fortes sur la table et de voir s'il y a un écart de deux ou moins entre elles. Si c'est le cas, vous pouvez obtenir une quinte en les utilisant. S'il y a exactement deux cartes d'écart, la quinte ne pourra pas être plus haute que la carte la plus forte se trouvant sur la table. S'il n'y a qu'une carte d'écart, la quinte nuts sera d'un rang au dessus de la carte la plus haute se trouvant sur la table. Si les trois cartes se suivent, le nuts sera de deux rangs au dessus de la carte la plus haute sur la table. Evidemment, une fois qu'un As a été tiré, le nuts à rechercher sera une quinte à l'As. Voici quelques exemples :

Les cartes sur la table:.............La quinte la plus haute possible:

9TJ (pas d'écart).........................9TJQK
568 (une carte d'écart).........................56789
QKA (pas d'écart, avec un As)................TJQKA
236 (deux cartes d'écart)........................23456

Si, une fois que vous avez vérifié les trois cartes les plus élevées, il n'y a pas de possibilité d'avoir une quinte, ne prenez pas en considération la carte la plus élevée et ajoutez la carte suivante et vérifiez à nouveau. Continuez jusqu'à ce que vous ayez trouvé une quinte ou que vous ayez vérifié toutes les cartes de la table. S'il y a une chose pour laquelle vous devrez vous entraîner lorsque vous voudrez rechercher le nuts, c'est de trouver la quinte la plus élevée.

Si vous en avez conclu qu'il n'y a aucune main possible qui soit au moins une quinte, prenez alors la carte la plus haute qui se trouve sur la table et ajoutez lui en deux. Cela signifie que le brelan est la plus haute main possible à ce moment. Souvenez-vous de recalculer le nuts une fois qu'une nouvelle carte est placée sur la table !

Ces étapes simples: rechercher une paire ou plus, rechercher trois cartes ou plus de la même couleur, puis rechercher une quinte vous permettront de passer pratiquement toutes les mains. Cependant, si vous vous trouvez face à une paire ou plus ou plusieurs cartes de la même couleur, il se peut que vous ayez besoin d'aller un peu plus loin et vous pourrez vous retrouver dans une situation ou deux qui sont un peu plus compliquées. Examinons les l'une après l'autre :

Un carré sur la table : S'il y a un As sur la table, le nuts s'y trouve. Si non, n'importe quel As fera le nuts.

Un brelan sur la table : Un carré est maintenant le nuts. Le kicker n'a pas la même importance que lors de la main précédente parce qu'il n'y aura qu'un joueur susceptible d'avoir le carré.

Deux paires sur la table : Un carré en utilisant la plus haute paire est le nuts, sauf dans les rares cas où vous détiendrez une des deux cartes nécessaires. Ensuite, c'est le carré fait avec la seconde paire qui est le nuts. Si vous détenez une carte de chaque, vous devrez déterminer lequel est le brelan le plus haut. Pour ce faire, imaginez la carte la plus haute de la table, puis trois de ces cartes et la plus haute carte qui arrive après sur la table. Cela peut vouloir dire qu'une carte qui ne fait pas partie d'une paire mais qui se trouve sur la table sera utilisée. Par exemple, s'il y a 99JJA et que votre main est J9, vous n'avez pas le nuts même si un carré est impossible. Parce que le nuts serait alors AAAJJ.