Amateur VS Pro

 

Cela fait quelques années déjà que je joue au poker et je me considère comme étant un bon joueur, mais qui ne se considère pas de cette façon? Chaque personne, qui s'installe devant une table de poker se dit "je vais gagner". Pensez-y. Cela vous est-il déjà arrivé de prendre une place dans un tournoi ou une partie pour de l'argent en vous disant "je suis là pour perdre". Non. Vous avez peut-être perdu la dernière fois, mais cette foi-ci, vous avez lu un nouveau chapitre dans votre livre de poker ou alors "cette fois, je ne vais jouer que les meilleures cartes" ou encore "je vais jouer de façon plus agressive". Et c'est précisément là que se situe la différence entre un joueur de poker professionnel et un joueur amateur. Le joueur professionnel a une approche du jeu complètement différente. Après tout, c'est de cette façon qu'il gagne sa vie. La chance ne tient absolument aucune place dans sa façon de jouer, parce que sur le long terme, les probabilités sont avec lui. De même qu'il arrive que le casino soit battu par un gars chanceux qui touche le 13 quatre fois de suite à la roulette, à la fin, c'est tout de même le casino qui domine. Le joueur de poker professionnel ne peut rien faire si sa paire de neuf est surpassée par une paire d'as. Mais jouez cette même main huit fois de plus et vous remporterez la main à chaque fois. Au cours de toutes ces années de pratique du poker, j'ai appris trois choses que j'aimerais partager avec vous :

La meilleure chose que j'ai jamais lue dans un livre est la suivante : "Quelle est la différence entre un joueur de poker professionnel et un amateur ?"

- Le joueur amateur - Regarde ses cartes et cherche une raison de jouer

- Le joueur professionnel - Regarde ses cartes et cherche une raison de ne PAS jouer.

Après avoir lu plusieurs milliers de pages dans de trop nombreux livres, je m'aperçois que c'est la chose la plus profonde que j'aie jamais lue. J'y ai pensé pendant un moment, puis je me suis dit "c'est ce que je suis tout le temps en train de faire. Je suis toujours en train de chercher une excuse pour jouer des cartes pourries." D'accord, j'ai Q-7 mais de la même couleur, je vais essayer d'avoir un flush. Et tant pis si je n'ai que 6% de chances de l'obtenir, je vais essayer. Mais le fait est que Q-7 de même couleur est une mauvaise main et vous ne devrez la jouer que si vous êtes sur le big blind et qu'elle n'a pas été relancée. La seule autre situation dans laquelle vous pourrez la jouer, c'est lorsqu'il ne reste plus que quelques personnes dans un tournoi et que vous bluffez. Assurez-vous de connaître les probabilités d'obtenir chaque main que vous jouez.

La deuxième chose que j'ai apprise, c'est que vous n'avez pas besoin de gagner plus d'une ou deux grosses mains de l'heure. Le joueur de poker moyen est là pour s'amuser. Et pour la plupart des joueurs, s'amuser signifie être dans la main plus que gagner de l'argent. Que ce soit au cours d'une partie pour de l'argent ou dans un tournoi, vous avez juste besoin de remporter une ou deux grosses mains de l'heure. Les autres mains ne font rien de plus que réduire votre pile de jetons. Si vous n'avez pas ce qu'il faut, couchez-vous. Limitez le nombre de mains dans lesquelles vous "tirez" et protégez la taille de votre pile de jetons. Le meilleur exemple que je puisse vous donner est le suivant : disons que vous avez buy-in pour $200 dans une partie pour de l'argent sans limite. Vous avez 8c 9c (connecteurs assortis). Ce n'est pas une mauvaise main sur laquelle se baser dans une partie pour de l'argent sans limite. Le flop arrive avec Ac Qc Qh, et vous avez maintenant quatre cartes pour votre flush. Vous êtes en position médiane et les mises ont été relancées par deux fois avant vous. Vous avez 35% de chances d'obtenir ce flush, mais 65% de chances de ne pas l'obtenir. Sans oublier qu'il y a un possibilité d'avoir un full sur la table. Disons maintenant que pour miser, vous devez mettre $20. Les chances que vous ayez la meilleure main à ce point sont de zéro, étant donné qu'il y a eu des relances. Vous avez 35% de chances d'améliorer votre main alors que les deux autres joueurs ont le même pourcentage de chances voire même plus d'améliorer la leur, selon ce qu'ils détiennent. Si vous vous couchez, vous gardez vos $20 dans votre pile. Si vous faites ceci une fois par heure, à la fin d'une journée de 5 heures à jouer au poker, vous aurez $100 de plus dans la poche. Pensez-y.

Enfin, la dernière chose dont je veux vous parler, c'est de "jouer un rôle". Si vous entrez dans une salle de poker pour gagner de l'argent, vous allez devoir jouer un rôle. Chacune des choses que vous faites à partir du moment où vous vous asseyez, peut servir d'indication pour les autres joueurs de la table. La façon dont vous tenez vos cartes, que vous avez de jouer avec vos jetons, de cligner des yeux, n'importe quoi ! La meilleure chose à faire est de a) faire la même chose lors de chaque main ou b) changer de style de temps en temps au cours de la partie. Personnellement, je préfère le style b) dans la mesure où je ne peux pas rester dans une même position pendant bien longtemps. Je suis toujours en train de penser à chacune de mes actions et avant même de regarder mes cartes, à CHAQUE fois, j'ai un plan en tête, quelles que soient mes cartes. Si vous allez donner des tells aux autres joueurs, assurez-vous que vous mentez ! L'autre jour, j'étais en train de jouer à un tournoi de Hold'em sans limite. J'ai reçu Q et 10 de pique. Je suis entré et le flop était Js 9s 5c. Je ne vous mens pas, j'avais une quinte flush bilatérale. A l'instant où j'ai vu le flop, je savais que j'allais relancer et même faire tapis s'il le fallait. Le gars a misé 200. Je suis resté assis à réfléchir pendant un moment (où c'est ce que je lui ai fait croire), puis j'ai commencé à reposer mes cartes. Puis je les ai ramenées vers moi, j'ai recommencé deux ou trois fois puis j'ai replacé mes jetons au dessus de mes cartes. J'ai dit "OK, je suis". La 4ème rue a amené un 2s, j'ai tout juste eu mon flush. Cette fois, il a checké, j'ai fait pareil avec un grand soupir. La rivière était 8s, ma main était encore meilleure que jamais, une quinte flush à la dame. Cette fois ci, l'autre a misé 300. J'ai réfléchi pendant un moment puis j'ai dit "tapis". IL M'A RELANCE avec un trip de 5. Le gars assis à côté de lui lui a dit "pourquoi tu as relancé si tu n'avais qu'un cinq?" Il a répondu "je ne pensais pas qu'il l'avait parce qu'il a hésité à se coucher." JOUEZ UN ROLE !