Daniel Negreanu

 

Poker Source: Quelle est votre souvenir d’enfance préféré?

Daniel Negreanu: Souvenir préféré d’enfance… Hou la… En viola une à la quelle je n’avais pas pensé depuis longtemps. Normalement je réponds très rapidement…

…C’est bon, j’en ai une. C’est un peu dégoûtant.

Mon père entrain de tabasser un gars type punk [rires]. C’est le plus cool de tous ! Le gars crachat sur mon père et mon père l’éclata à l’arrêt du bus. Je pensais que c’était si cool.

PSO: C’était quelqu’un que vous connaissiez ou simplement n’importe quel punk?

Daniel Negreanu: Non, c’est un clochard qui demanda à mon père quelle heure est-il et mon père lui dit: « Quoi? »

“Quelle heure est-il?”

“Hein?”

“Quelle heure est-il?”

Mon père ne le comprenait pas et le gars lui dit d’aller se faire foutre. Alors mon père crachat sur le gars, le gars sur lui et mon père mit ses doigts dans la bouche du gars et lui déchira ses lèvres.

PSO: Comment est-ce que jouer au poker à change votre vie?

Daniel Negreanu: Financièrement, ça m’a donné la liberté de faire ce que je veux. Je suis aussi mon propre chef, je dois donner des explications à personne. Je n’ai jamais aimé avoir un chef. Ça m’a aussi donné la chance, puisque le poker nous porte au statut de célébrité, de connaître des personnes très cool que je regardais quand j’étais petit, comme des athlètes, des acteurs et des gens comme ça quoi.

[A ce point là le système de navigation GPS de sa voiture lui indique son prochain virage]

PSO: Ça vous donne la possibilité d’avoir quelque chose comme ça dans votre voiture.

Daniel Negreanu: Exactement! [Rires]

PSO: Quelle a été votre plus grande extravagance depuis que vous êtes devenu pro ?

Daniel Negreanu: Je ne suis pas trop un gars qui aime “briller”, mais probablement la chose plus “brillante” c’est la chose dans la quelle je suis en ce moment – une Lexus SC430 décapotable.

PSO: Si vous ne seriez pas un joueur de poker, comment vous gagneriez vous la vie?

Daniel Negreanu: Je veux remarquer que j’allais être bon à n’importe quoi, car si tu réussis au poker tu peux réussir à n’importe quoi. Mais je crois que ce serait lié à l’industrie du cinéma, soit comme acteur, soit comme scénariste.

PSO: Vous avez bien fait un passage dans le programme de télé d’ESPN qui s’appel “Tilt”, mais est-ce que vous êtes passé sur d’autres programmes comme ça?

Daniel Negreanu: Pas vraiment, non. Ce n’est pas quelque chose que je cherche à faire. C’est quelque chose que j’ai fait quand j’étais plus jeune. J’étais acteur de l’âge de treize ans – je me suis éloigné de ça quand j’ai commencé à jouer au poker. J’ai fait un one man show dans une croisière pour quelques joueurs de poker et ce fut vraiment, vraiment bien. Ce fut probablement le moment le plus excitant de ma vie.

PSO: Quel est le pire d’être reconnu?

Daniel Negreanu: Les personnes soûlées. Je suis plutôt cool avec tout le monde, mais les souls deviennent un peu collants et ils sentent que tu es leur meilleur ami. La plupart du temps ils ne se taisent jamais et ils ne te lâchent pas.

PSO: Quel est le point faible et le point fort de votre carrière de poker ?

Daniel Negreanu: Le plus fort fut à la fin de 2004. J’étais le joueur de l’année pendant 364 jours, en allant au dernier tournoi, un joueur me dépassa, alors j’étais à la deuxième place. Le devoir que j’avais à faire était simple, je devais finir parmi les neuf derniers joueurs de l’événement sur 376 joueurs. Non seulement j’ai réussit cela, sinon qu’en plus je l’ai fais avec le plus grand avantage en jetons de l’histoire du World Poker Tour. J’ai terminé par gagner l’événement et $1.8 millions de dollars. Ça m’a converti en le leader absolu d’argent dans l’histoire du tour mondial de poker, je fus le joueur de l’année… ça m’a fait penser un peu à un home run avec les bases pleines à la fin du neuvième tour de batte. J’adore quand la pression est au max et ce fut définitivement le point for de ma carrière. Ce fut la fin d’une année fantastique pour moi.

Le point faible… doit être l’année 2000. Je me suis ennuyé du jeu. Je pense que je me suis usé. Je ne voulais plus jouer; alors j’ai glandé un peu. J’ai dépensé de l’argent, mais je n’en ai pas fait.

PSO: Manifestement, l'année dernière a été une année folle et je sais que cette année, en tout cas en ce qui concerne les tournois, n'a pas été une aussi belle réussite que l'année dernière. Mis à part les résultats, est-ce que vous voyez une différence entre cette année et l'année dernière?

Daniel Negreanu: Ce qui s'est produit l'année dernière, je ne sais pas si cela se reproduira jamais pour moi. C'était une combinaison dans laquelle j'ai super bien joué au poker et il ne m'est rien arrivé de trop horrible [au niveau du poker]. Cette année, il m'est arrivé plein de trucs horribles, j'ai eu moins de chance, même si je suis toujours en avance au niveau des tournois et que je gagne de l'argent. Je n'ai jamais pensé que j'arriverais à faire aussi bien en 2005 qu'en 2004. Ca aurait juste été extra si j'avais réussi. Mais je pense que c'est principalement de la chance.

De plus, j'ai plein d'autres trucs à penser en ce moment, je vais me marier, j'ai d'autres projets. J'ai été ambassadeur au Wynn, j'ai un jeu vidéo qui va sortir bientôt, mon livre, mon site Internet et mes matches de challenge. Tout ça me prend pas mal de temps et j'en ai moins pour jouer au poker.

PSO: En parlant des matches de challenge, qu'elle était l'idée derrière le fait de faire ce genre de choses?


Daniel Negreanu:
Il y avait deux ou trois choses. Le Wynn m'a embauché en tant qu'ambassadeur de poker si bien que a) j'ai pensé que ça allait créer de l'effervescence autour de la salle et le genre d'action qu'ils n'avaient pas. b) J'ai pensé que ce serait vraiment amusant pour moi de me retrouver à jouer contre les meilleurs joueurs du monde et comme j'étais en exclusivité avec le Wynn, c'était les seules parties que je pouvais jouer et c) j'ai aussi pensé que je pourrais en tirer des bénéfices parce que je n'allait pas uniquement me trouver face à de super bons joueurs mais aussi face à des joueurs médiocres voire novices qui voudraient juste tenter le défi.

Enfin et cela ne fait aucun doute, le fait de jouer tous ces face à face m'a donné l'opportunité d'être peut être le joueur le plus expérimenté au monde pour les faces à face. J'allais pouvoir devenir le meilleur joueur de face à face au monde en jouant contre les meilleurs.

PSO: Ou est-ce que vous aimez être lorsque vous ne jouez pas au poker ?

Daniel Negreanu: A la maison. Les gens me demandent où j'aime partir en vacances… sur mon canapé. Je suis sans arrêt sur la route alors que j'ai tout ce qu'il me faut chez moi… J'ai mon Tivo, mon ordinateur est installé, il y a une piscine dehors, j'adore me détendre à la maison. J'adore ça quand je rentre à la maison.

PSO: Quelle a été votre plus grande réalisation ou celle dont vous êtes le plus fier en dehors du poker ?

Daniel Negreanu: C'est certainement lorsque je me suis produit tout seul devant un peu moins de 1,000 personnes pendant 45 minutes. Je n'avais rien écrit vraiment, j'avais juste les grandes lignes. Le niveau d'adrénaline qui circule dans votre corps pendant que vous faites un truc pareil est difficile à mesurer. Les gens riaient comme des fous et disaient "Vous vous êtes trompé de profession!" C'était une sensation tellement agréable. La pression était incroyable et je suis vraiment content d'avoir réussi à tenir.

PSO: Qui pourrait jouer votre rôle dans l'histoire de Daniel Negreanu ?

Daniel Negreanu: Le premier choix évidant est Edward Norton et le second serait Matt Damon. J'aime bien Matt Damon – il est sympa et c'est un bon acteur. Mais je pense qu'Edward Norton serait le choix évidant.

PSO: Quelle est la question que vous aimez le moins qu'on vous pose ?

Daniel Negreanu: En général, c'est celle où les gens vont me demander si j'ai déjà eu un flush royal. C'est une question qui montre que vous ne connaissez vraiment rien au poker. C'est vraiment une question stupide.

Oh, ok, non, il y a cette question aussi : “Quelle est la meilleure main avec laquelle vous ayez gagné ?” Qu'est-ce que ça veut dire la meilleure main avec laquelle j'ai gagné ? C'est idiot.

Pour en savoir plus sur Daniel Negreanu, rendez-vous sur son site Internet FullContactPoker.com.