US Visitors: You are being shown online poker rooms that are properly licensed and legal to play at within the US.

Montrer ou ne pas montrer...

 

Il y a plusieurs raisons qui font qu'il peut parfois être considéré comme une bonne stratégie de montrer ses cartes sans y être forcé pendant une partie de poker. Cela peut vous faire de la publicité, vous pourrez utiliser cela pour créer une image autour de la table en tant que bluffer, ou celle de quelqu'un qui relance avec de grosses mains, ou même pour changer votre image autour de la table plus tard dans la partie. Cela peut faire partie d'une stratégie psychologique sur les autres joueurs autour de votre table, ou être utilisé pour essayer d'énerver un autre joueur. Cela peut aussi être utilisé pour créer une fausse impression sur votre style de jeu et manipuler les autres joueurs et les faire penser à vous d'une certaine façon. Si tous ces aspects sont des bénéfices potentiels, n'oubliez pas qu'à chaque fois que vous montrez vos cartes, vous donnez des informations et que même si vous essayez d'être sournois, vous donnerez toujours à quelqu'un qui est attentif une idée sur votre façon de jouer. Et souvenez-vous surtout que même si chaque fois que vous montrez vos cartes, cela ne correspond qu'à une situation particulière, aucune main n'existe dans le vide et que plus vos adversaires ont des informations sur vous, et meilleurs ils deviennent, potentiellement, pour prendre votre argent.

Que vous soyez un débutant ou un joueur expérimenté autour d'une table de poker, la question de savoir si montrer ou ne pas montrer ses cartes quand on n'y est pas obligé est une bonne idée stratégiquement, se pose toujours. La plupart des gens ont une opinion sur le sujet, mais même les pros du poker n'arrivent pas à se mettre d'accord pour décider si c'est une bonne idée ou une très mauvaise. Voyons quelques exemples.

Montrer un bluff

Montrer vos cartes après un bluff, alors que vos mises ont forcé quelqu'un à se coucher peut vraiment mettre un joueur en colère ou le frustrer. Il peut "péter un plomb" et jouer de façon bien différente, et on l'espère avec moins de prudence lors des mains suivantes. En même temps, cela peut vous donner une image de bluffer auprès des autres joueurs. Cela pourra les pousser à vous suivre plus fréquemment et pourra être utilisé à votre bénéfice pour les fois où vous détiendrez de bonnes mains.

D'un autre côté, cela risque de rendre plus difficile plus tard le fait de bluffer, en particulier si cela fait vraiment partie de votre façon de jouer. Et même lorsque vous ne serez pas en train de bluffer, vous risquez d'être plus souvent suivi et de finir battu par des mains qui en d'autres circonstances se seraient couchées. Même si dans l'immédiat, montrer un gros bluff pourra faire tiquer vos adversaires de façon temporaire, vous allez devoir décider si cette information que vous leur offrez risque de leur donner un avantage sur vous pour les mains suivantes. Si vous voulez donner une image de bluffer, vous devrez être prêt à être pris pour un bluffeur - si, bien sûr, ils vous croient.

Montrer un monstre

De même qu'en montrant votre bluff, vous pouvez vous créer une image de bluffer, vous pouvez vous créer une image de "force sur laquelle compter" si vous montrez un monstre comme par exemple le nuts flush, un full ou même un carré. En montrant à vos adversaires que vous n'étiez pas en train de bluffer, vous pouvez les encourager à se coucher plus souvent, ce qui peut rendre plus facile le fait de bluffer. Cela pourra aussi faire que des mains plus fortes (comme par exemple deux paires) iront se coucher face à votre paire unique.

En même temps, vous risquez de décourager ceux qui suivent par curiosité et qui pourraient vous être profitables lorsque vous détenez une main gagnante. Cela pourra aussi rendre les gens moins aptes à entrer dans un pot avec vous "juste parce que". En montrant vos cartes lorsque vous avez misé sur une main sérieuse, vous prenez le risque de faire que les gens vont vous prendre trop au sérieux dans le futur.

Montrer lorsque vous avez perdu l'abattage

Si vous choisissez de ne pas dévoiler vos cartes lorsque votre adversaire vous montre sa main gagnante, c'est un peu comme si vous annonciez publiquement que vous êtes du genre à jouer une main faible jusqu'au bout. Vous pouvez alors créer une image de benêt qui ne sait pas quand se coucher et qui pourra encourager les joueurs à rester dans la partie avec des mains plus faibles (par exemple une paire médiane en dehors du flop) lors des prochains tours d'enchères, dans l'espoir de vous avoir sur un tirage ou un demi-bluff.

Gardez cependant à l'esprit que cette même façon de penser de la part de vos adversaires leur montrera aussi que vous êtes prêt à jouer des mains qui ne sont pas sûres de gagner et il se peut qu'ils ne soient pas effrayés par vos mises lors de futures mains. Si vous ne cachez pas fréquemment vos mains perdantes, vos adversaires pourront réunir plus d'informations sur le type de mains avec lequel vous êtes prêt à jouer et de quelle façon vous aimez les jouer.

Montrer lorsque vous vous couchez

Lorsque vous vous couchez avec une bonne main (comme par exemple un brelan ou une quinte) alors qu'il y a potentiellement une meilleure main susceptible de vous battre (un flush ou un brelan) et que vous avez raison, cela montre aux autres joueurs que vous savez vous coucher quand il le faut. Cela vous fait passer pour un joueur serré qu'il ne va pas falloir prendre à la légère. D'un autre côté, si vous avez tort, cela peut donner une image de vous comme étant effrayé par le pot, ce qui peut les pousser à bluffer et à miser plus fort sur des mains plus faibles, ou tenter des flushes ou des quintes si les cartes communes suggèrent qu'elles ne sont pas loin. Cela peut se faire à votre avantage ou à votre désavantage selon si vous êtes doué ou pas pour lire vos adversaires. Bien sûr, vous saurez rarement si vous avez eu raison ou tort de vous coucher (à moins que vos adversaires aient aussi l'habitude de montrer leurs cartes), si bien qu'il est vraiment difficile de savoir comment les autres joueurs vont interpréter le fait que vous vous couchiez et ce qu'ils pensent de votre façon de jouer lorsque vous présentez une bonne main.

Vous pouvez aussi choisir de montrer une mauvaise main lorsque vous vous couchez (disons une mains avec laquelle vous bluffiez sans avoir réussi à chasser l'autre joueur du pot). Cela peut montrer que vous êtes un bon joueur qui sait quand s'arrêter. Cela peut aussi montrer que vous n'irez pas jusqu'au bout à moins d'avoir une bonne main (si vous détenez une paire médiane en dehors du flop) si bien que par la suite, les joueurs devront s'assurer qu'ils ont une bonne main si vous suivez leur mise. Cependant, comme nous l'avons vu ci-dessus, le fait de montrer une mauvaise main avec laquelle vous vous couchez montre le genre de main avec laquelle vous êtes prêt à jouer. Et montrer que vous étiez en train de bluffer peut aller dans les deux directions.