World Series of Poker

 
World Series of Poker


Programmé chaque semaine sur ESPN, Le World Series of Poker est le premier tournoi de poker. Bien que Benny Binion (de Binion's Casino) ait en fait commencé à organiser des tournois de poker en 1949, il ne les a pas rendu officiels avant 1970, lorsqu'il a créé le "World Series of Poker." Depuis, les géants du poker se sont faits et défaits lors de ce tournoi féroce.

"Ce type de jeu de poker nous apporte beaucoup d'attention", a déclaré Binion en 1973. "Nous avions 7 joueurs l'année dernière et cette année, nous en avons eu 13. J'espère en avoir plus de 20 l'année prochaine, le nombre pourrait même atteindre les 50 voire plus." Comment pouvait-il savoir que des années plus tard, il y aurait près de 8000 participants pour 33 compétitions. L'événement dure 33 jours et le World Series of Poker est sans aucun doute devenu le tournoi de poker le plus important et le plus prestigieux au monde. Les variantes comprennent le Stud à 7 cartes, le Omaha à la limite du pot, le Texas Hold'em sans limite, le Razz et d'autres.

Les présentateurs :

Norman Chad - Un éditorialiste sportif au niveau national, avec un colonne hebdomadaire régulière appelée "Couch Slouch," Norman Chad aime faire des commentaires de poker et offrir quelques bons mots à toutes les audiences. "Comme je n'ai jamais fait [de commentaires de poker en direct] comme cela auparavant, je ne savais pas que je me sentirais aussi à l'aise la dedans", a-t-il déclaré. "Je suis assez rapide et sarcastique. Si l'on combine ces caractéristiques avec le Texas Hold'em et les jeux de hasard et d'argent, tout me vient naturellement, c'est comme si ce mélange avait été créé pour moi."

Lon McEachern - Un analyste de poker qui propose des commentaires en direct sur le World Series of Poker, Lon est aussi le présentateur de "On the Pole" sur la chaîne Fox. Plus que tout, il aime le fait que l'on puisse maintenant voir les cartes des joueurs grâce à une caméra cachée. "Avant cela, c'était un peu comme si on pouvait voir McEnroe et Boris Becker jouer à Wimbledon dans l'obscurité et qu'on n'allumait les lumières qu'une fois que le point avait été remporté, pour voir à qui il revenait. Vous ne saviez jamais quelles qualités les joueurs avaient." a-t-il déclaré.